Intertabak AG lutte pour l'approvisionnement en cigares cubains en Suisse

Les cigares cubains, symbole de plaisir et de luxe, sont confrontés à un défi en Suisse. Habanos SA, l'organisation dirigée par le gouvernement cubain et responsable de l'exportation de ces produits exclusifs dans le monde entier, va réduire considérablement les livraisons sur les marchés où elle n'a pas le contrôle total de la distribution. La Suisse, connue pour son penchant pour ces cigares, est également concernée par cette mesure. En mai 2020, il a été annoncé que l'actionnaire de Habanos S.A., le groupe de tabac Imperial Brands, avait vendu ses parts à un consortium chinois pour 1,225 milliard d'euros.

3 minutes

Liste de diffusion INSIDER de Zigarren.Zone's
En envoyant le formulaire, tu confirmes que tu es majeur (18+).

Livraisons réduites malgré une participation significative

Habanos SA détient une participation de 50 pour cent dans Intertabak AG. Les parts restantes appartiennent aux familles locales Villiger et Lévy. Intertabak AG gère l'importation en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein. Habanos S.A. ne détenant pas 100% des actions d'Intertabak AG, le marché suisse sera confronté à des livraisons réduites de cigares cubains en raison de la nouvelle stratégie de Habanos S.A.

Politique d'information et incertitude persistante

Début avril, les clients d'Intertabac ont été informés de l'aggravation des difficultés d'approvisionnement. On ne sait pas encore à l'heure actuelle dans quelle mesure les livraisons de La Havane diminueront effectivement en 2024. Mais les magasins La Casa del Habano en Suisse ne sont pas épargnés par ce durcissement. Cette incertitude déstabilise le commerce. Les raisons de cette situation n'ont pas été communiquées aux commerçants spécialisés. C'est compréhensible, car Intertabak AG ne reçoit certainement pas non plus toutes les informations de Habanos S.A..

Possibilité de conséquences à long terme

La politique d'approvisionnement restrictive de Habanos SA pourrait entraîner des changements durables sur le marché suisse et mondial, déjà confronté à des défis mondiaux tels que des réglementations sanitaires plus strictes. La pression sur Habanos SA et ses partenaires commerciaux s'accroît.

Ressources sur le sujet et acheter des cigares

Discutez ensemble des évaluations de cigares, des prix des cigares, des collections de cigares : Partagez vos pensées et vos opinions avec la communauté

J'espère que tu as apprécié mon article actuel et que tu as trouvé les informations qu'il contient intéressantes. J'ai hâte de connaître ton point de vue et de lire ton commentaire 🤗



Réponses

  1. Article informatif !
    Ce que je ne comprends pas bien, Habanos SA souhaite avoir une influence de 100%, qu'est-ce que cela signifie concrètement, une prise de contrôle de 100% et ou qui se cache réellement derrière cette volonté ?
    En tant que voyageur à Cuba et amoureux de cette perle des Caraïbes, il est évident que Cuba fonctionne différemment et qu'elle est et restera toujours une île avec de nombreux événements inconnus et insondables.

    1. Bonjour Roli, dans le "nouveau monde", il n'est question que de dollars durs de Honkong $. Les amitiés et les relations ne pèsent pas aussi lourd que Mammon. Ces amitiés, le consortium de Honkong ne les a pas. Ils ont investi environ 1,2 milliard de dollars dans 50% Habanos S.A. et veulent maintenant le retour sur investissement. Si par exemple (je ne connais pas les chiffres exacts) Monsieur Villiger et Habanos S.A détiennent chacun 50% dans la 5.th Avenue, la marge de la part de distribution sera partagée en conséquence. Dans ce cas, le consortium souhaiterait détenir 100% sur la 5e Avenue afin d'encaisser lui-même l'intégralité des recettes. Le partenaire de distribution pour la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg est Laguito 1492 NV. Celui-ci appartient à 100% de Habanos S.A.. Il encaisse lui-même l'intégralité des recettes. Aucun contingent de livraison n'est donc supprimé pour ce distributeur. Habanos S.A. assure également la distribution en France et en Espagne à 100%...... et c'est ainsi qu'Habanos S.A. souhaiterait que cela se passe dans le monde entier. Qui sait, qui sait, quand on tend trop la corde, elle se rompt aussi volontiers. Si tous les fournisseurs de cigares s'unissent et suppriment complètement les cigares cubains de leur offre, les Honkongais pourraient placer la part de 100% là où le soleil ne brille jamais... et lorsque l'aura des cigares cubains commencera à se fissurer, de sombres nuages pourraient également s'y accumuler.

      1. PS : ...l'autre moitié de Habanos S.A. appartient toujours à Cuba. De là, on pourrait exercer une influence. Mais on a l'impression que là-bas, on préfère se cacher, laisser la politique de distribution au consortium et prendre les devises avec plaisir.

          1. Merci, cela confirme mon impression que, depuis la prise de contrôle des Hongkongais, ceux-ci tiennent complètement la barre et appliquent leur plan d'action commercial sans douleur et "sans se soucier des pertes". Cuba y participe automatiquement. Les "arguments" avancés par les investisseurs au président cubain lui permettront probablement de passer quelques jours agréables, c'est ainsi que fonctionnent les affaires... avec la "diplomatie".

fr_FR